http://site.voila.fr/bretonnes Qui suis-je | Liens| Accueil coiffes | Bretonnes en Coiffe | Accueil| M'écrire| Page précédente|

Le Festival Interceltique de Lorient 2002

Voici 23 photos de la Grande parade:

La Saint-Loup 2002, à Guingamp
Cercle Danserien Kemper
Cercle Danserien Kemper

Coiffe de la région de Baud
Kerlenn Pondi de Pontivy
Cercle Saint-Malo

Cercle Saint Caradec

Cercle de Spézet
Penn Sardinn
Région de Lorient

Coiffe de 1930 d'Elliant
Coiffe du Cap Sizun, Beuzec
Région de Baud, Melrand ?
Auray

Pont-L'Abbé
Kanfarded Saint-Evarzec
Kanfarded Saint-Evarzec
cercle Ar Vro Melenig d'Elliant, costume de 1915

Les femmes surtout, fixent les regards les moins attentifs. Grandes, richement modelées, l'œil doux, la bouche gravement souriante, elles ont, en même temps le charme qui attire et la noblesse qui impose. A Saillé, pourtant leur beauté a quelque chose de moins fier. En voyant ces tailles si hardiment cambrées, ces mouvements si libres, tout cet ensemble si triomphant de puissance et de volupté, on croirait retrouver les modèles des nymphes du Carrache ou des naïades de Rubens. C'est surtout dans le costume de travail, telles qu'on les voit à Nantes, portant de maison en maison le sel ou le pain, que les filles de Saillé ont leur allure la plus vive et la plus attirante. Dans leur riche costume de noces, la meilleure partie de cette grâce païenne disparaît. Cependant ce costume lui-même est moins puritain que celui des mariées du Bourg de Batz. La coiffe découvre plus le front, au lieu de se tenir droite, la collerette retombe sur les épaules, la taille s'allonge davantage et ne dissimule point les formes, la pièce, mi-partie or et argent, laisse voir la naissance de la gorge et la jambe se dessine sous un court jupon. Ainsi, gardez vous de prendre une femme du bourg de Batz pour une femme de Saillé ; votre erreur lui serait une lourde offense. […]Vous ne rencontrerez pas seulement à Batz le costume, les habitudes et les croyance des habitants de la Domnonée, mais le bourg lui-même ressemble à ceux de nos côtes finistériennes.
Emile SOUVESTRE, En Bretagne.
Clisson
http://site.voila.fr/bretonnes Qui suis-je | Liens| Accueil coiffes | Bretonnes en Coiffe | Accueil| M'écrire| Page précédente|